Sans oubli, pas de repentir.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

La plupart des gens pensent que l’ oubli est une déficience. Je considère qu’il s’agit d’un grand avantage. Si l’oubli n’existait pas, il serait impossible de servir D.ieu.

Mais Il nous a donné la force d’oublier et de négliger le passé.

La plupart des gens sont affectés par des évènements passés, spécialement pendant la prière. On peut penser à son travail, d’avoir mal fait ou pas fait quelque d’important ou être troublé par ses fautes innombrables et leurs conséquences.

Le meilleur conseil à ce sujet est d’oublier. Tout simplement.

Adapté de Si’Hot Haran n°26

.

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire