Celui qui dit « J’ai fauté » est un orgueuilleux

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Lorsqu’un homme commet des erreurs, des fautes, etc… ce qui ne tient qu’à son libre arbitre, il doit reconnaitre qu’avant son erreur, il avait le choix de ne pas s’égarer. Maintenant qu’il a fauté, il doit croire que c’est la volonté divine et ne pas s’accuser, se culpabiliser ou désespérer.

– Rav Shalom Arush – Le Jardin de la Foi ch.2

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire