Le petit mot sur la paracha Terouma avec le Rav Shimon Benyamine

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

« Invite les enfants d’Israël à me préparer une offrande de la part de quiconque y sera porté par son cœur, vous recevrez mon offrande. »

L’enseignement 282 – « Azamra » du Likoutey Moharane de Rabbi NaHman, nous apprend qu’il faut constamment chercher le point positif de nos actions même si elles sont imparfaites car cela nous permet de faire pencher la balance du bon côté.

Dans le passouk cité plus haut, Hachem demande à chacun de chercher au plus profond de soi-même une offrande personnelle qui nous tient à coeur d’offrir. C’est en réalité la recherche du point positif qui nous permet d’ouvrir notre cœur en acte. Cet acte d’ouverture construit notre réceptacle pour  qu’Hashem accepte nos paroles, nos prières. Le mot « quiconque » reflète la miséricorde et la grandeur d’Hashem qui accepte les offrandes venant de tout le monde et d’autant plus quand elles viennent du coeur.

Pour offrir, il faut du cœur et Hashem sait exactement ce qu’il y a au plus profond de chacun. Il ne nous reste qu’à commercer la recherche !

Chabbat Chalom  

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire