Des friandises pour l’âme

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
"Il y a des âmes qui sont tombées, et il faut les revitaliser et les restaurer avec toutes sortes de "friandises"."

De quel genre de ‘friandises’ parlait Rabbi NaHman?

Il faisait allusion à des mots de Torah et des concepts qui amènent de l’air frais dans le cœur et l’esprit.

Mais il a précisé sa « prescription » en disant que la personne qui est le mieux adapté à élever une «âme déchue» en partageant les merveilles de la Torah est celui qui vit une vie extérieure et intérieure pure et intègre. Ce doit être une personne qui vit dans la réalité de Dieu, et ne s’évade pas dans la fantaisie. Une telle personne, lucide, peut partager des concepts de la Torah qui rafraîchissent et revivifie une âme déchue et appauvri.
Petite prière inspirée de cet enseignement
Hachem,
S’il te plaît ouvre mon esprit et mon cœur aux paroles vivifiantes des Tes tsaddikim.
Ces âmes pures sont les meilleurs canaux pour recevoir la Torah, qui restaure l’âme.
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire