Ce que j’ai appris de Rabbi NaHman et M. Miyagi

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Je pensais avoir compris le pouvoir de la prière, jusqu’à ce que j’aille à Ouman. Bien avant que je me reconnecte avec le Judaïsme, je me sentais connecté à D.ieu. Cela me semblait insensé qu’un univers surgisse de nulle part et sans raison. Je voulais connaître notre Créateur. J’ai essayé plusieurs moyens et divers chemins: philosophie, méditation, sports d’endurance, musique trance, arts martiaux. J’arrivais à capter ça et là des bouts de Divin, mais la prière était rarement de la partie. Il y a vingt ans, je suis “retourné” au Judaïsme. Mon lien avec la prière était plus solide puisque je mettais les tefilin et priais tous les matins. Mais les moments qui m’émouvaient le plus étaient ceux partagés avec une communauté dansant et chantant dans le style du Rav Shlomo Carlebach.

Puis, cet automne [NdT:à Roch Hachana], j’ai été à Ouman en Ukraine, pour prier sur la tombe de Rabbi NaHman de Breslev. Et j’ai vécu quelque chose d’un autre niveau. Beaucoup de gens prient avec ferveur, mais les Breslevers, élèves/suiveurs du feu leader Hassidique Rabbi NaHman, y ajoutent une touche personnelle: l’Hitbodedouth. En gros, ils déversent leur coeur comme s’ils parlaient avec leur meilleur ami. Ils le font à haute voix, tous les jours et souvent avec de véritables larmes. Devant ce “spectacle”, certains penseraient qu’ils sont fous. Pas moi.

Ce rassemblement à Ouman est à comparer à un “Burning Man Juif”. Il y a bien sur de la créativité, mais la décadence et les substances en moins – au mieux limitées généralement à un peu de Whisky. L’expérience humaine est par intermittence forte, sainte et contemplative.

Deux moments se distinguent. Autour du Kever, la tombe de Rabbi NaHman, il y a une grande synagogue où l’on prie 24/7 seul ou en petits groupes. Vous entendez des cris d’une sincérité déchirante. J’ai visité les tombes de beaucoup de Saints en Israël. Chacune à sa propre énergie. Celle de Rabbi NaHman était électrique. J’ai senti sur la tombe un flux de lumière me traverser et lorsque j’ai demandé conseil pour savoir sur quoi commencer à prier, la réponse est venue instantanément. En tant que “Le Talmudiste Accidentel”, je partage ce que j’aime à propos du judaïsme avec une large audience au quotidien. J’ai donc prié avec beaucoup de ferveur pour je puisse être un canal adéquate pour la lumière de D.ieu, sans l’obscurcir ou la limiter à cause d’un ego mal placé. Cette prière me donne désormais des forces avant chaque vidéo live sur internet. Le second moment s’est déroulé dans une immense tente, en chantant un “nigoun” (mélodie hassidique sans parole) avec 2500 autres personnes dans une sorte de rugissement tribal qui a certainement percé le firmament. C’était une extase, c’était revivifiant et je voulais juste que ça dure éternellement. N’importe quel bonhomme autour de moi était comme un frère et nous étreignons de parfaits inconnus toute la journée. Mis bout à bout, ces moments m’ont suscité des moments de clarté.

A Ouman, je n’ai pas juste prié pour une longue vie, la santé, l’amour et la réussite dans mon travail. Ces demandes sont essentielles pour tout le monde, et c’est bien de les faire, mais trop souvent elles échappent à notre contrôle. Ce pour quoi j’ai prié c’était d’avoir un but clair, la force de l’atteindre et une franche humilité plutôt qu’une certitude arrogante. Et dès que j’ai demandé de l’aide pour ces qualités, j’ai physiquement senti que ma prière avait été entendue.

 

Dans le film “Karaté Kid” de 1984, un ado harcelé par ces nouveaux camarades demande à un homme d’entretien et maitre de karaté , M. Miyagi, une leçon pour l’aider. Tout ça pour apprendre à laver et polir des voitures. “Cirer, Lustrer. Main gauche, Main droite.” ne cesse de lui dire M. Miyagi. Et bien sur le gosse a de nouveau l’impression d’être blousé jusqu’à que ces mouvements lui permettent de parer un coup de poing. Il réalise alors qu’il n’a fait que s’entraîner et qu’il peut désormais se défendre lui-même avec force et grace.

C’est exactement la même chose avec la prière. Nos mots et mouvements peuvent facilement devenir machinaux. Nous accomplissons le commandement, mais ce n’est que dans les moments d’intensité que nous ressentons sa force. J’ai ressenti cette intensité à Ouman.Hélas, de tels pics sont de courte durée, et je dois prier régulièrement pour continuer à développer ces qualités indispensables. Heureusement, une trace de l’énergie d’Ouman est revenue avec moi. Je le sens en écrivant ces mots. Je la sens plus quand je prie. Ce genre de prière est une action. Elle guérit. Elle répare. Et cela favorise la paix dans le monde.

 

Traduit et adapté d’un article en anglais de Salvador Litvak facebook.com/accidentaltalmudist paru sur http://jewishjournal.com/opinion/accidental-talmudist/226751/learned-rebbe-nachman-mr-miyagi/ 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Campagne de soutien au Centre Breslev Francophone

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Aujourd’hui nous transmettons un message pour un campagne d’aide au centre Breslev Francophone de Jérusalem tenu par le Rav Ifrah.

Regardez, Donnez et partagez !

https://thechesedfund.com/cause/entretien-beit-hamidrash

Bonjour à tous!

Merci de nous aider à faire vivre le Centre Breslev; en effet aujourd’hui tout coûte et on a besoin de votre aide pour continuer à diffuser les cours extraordinaires des enseignements de Rabbi Nachman, transmis par rav Avraham Ifrah, ainsi que l’entretien du beit Hamidrash et toutes les autres activités en cours…

Qu’Hachem vous donne le mérite de participer à cette grandre mitsva de tsédaka pour aider Am Israel à travers la propagation de notre sainte Torah.

https://thechesedfund.com/cause/entretien-beit-hamidrash

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Le mois de Tevet, pour s’occuper des autres.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Donner la tsédaka est un acte de jugement puisque nous devons calculer/choisir à qui nous allons donner, comment, quand, combien, etc… La motivation la plus forte semble être l’empathie – la capacité de s’identifier à une personne et ressentir ses souffrances et émotions. Cela nous conduit à aider de n’importe quel moyen.

Parfois, le mieux qu’on puisse donner est un coeur ouvert et une oreille attentive, et ce n’est pas un petit cadeau, parce que parfois cet élan de sympathie donne suffisamment d’énergie à une personne souffrante pour sortir la tête de l’eau.

Le mois de Tevet est associé à la tribu de Dan, la dernière dans la lignée des tribus, les « cueilleurs ». Cela signifie qu’ils ont accueilli des Juifs qui avaient été éjectés de leurs tribus à cause de l’impureté ou d’un péché: ils les ramenaient dans le royaume de la sainteté. Ce mois est un moment idéal pour tourner notre regard vers l’extérieur pour trouver la personne laissée pour compte spirituellement ou psychologiquement qui attend juste que quelqu’un lui tende la main et la ramène.

 

Petite prière inspirée de cet enseignement: 

Hachem, de la même manière que je prie pour moi,

S’il Te plait, Donne-moi l’opportunité de prier pour mes frères Juifs, 

d’aider les égarés par mon attitude, mon coeur ouvert et ma joie d’être Juif.

 

Et toi, qui va tu aider ce mois-ci ?

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Hilloula de Rabbi NaHman, Gardons son feu 🔥 !

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Cher Breslever,

Aujourd’hui, le 18 Tichri, il y a 206 ans, une lumière 🕯 s’est éteinte de ce monde physique. A cette époque, à part ses Hassidim 👏🏻 , la plupart des gens pensaient que comme beaucoup d’autres Tsadikim, Rabbi NaHman serait enterré et sa mémoire s’effacerait lentement de la conscience des hommes.

Cependant, Rabbénou déclara presque prophétiquement quelque chose de complètement différent. Quelque chose qu’on n’avait pas entendu dans toute l’Histoire du peuple Juif:  » Mon feu 🔥 brulera jusqu’à la venue du Mashia’h! ».

Nous pouvons voir la véracité de cette déclaration avec nos propres yeux. Il y a quelques semaines, environ 60000 Juifs de toutes origines et de tous les recoins du monde ont voyagé vers la petite ville d’Ouman en Ukraine  🇺🇦, pour passer Roch Hachana avec Rabbi NaHman. Plus de deux siècles sont passés, mais les mots et les enseignements de Rabbi NaHman restent toujours d’actualité, à jamais applicable dans notre quotidien.

En effet, quiconque a lu quelques mots  de Rabbi NaHman sent qu’ils lui sont directement adressés. Avec une clairvoyance hors du commun, il a su mettre le doigt sur les épreuves de notre monde moderne: l’éclatement des relations familiales et personnelles, la croissance de la dépression ☹, de l’anxiété  et autres désordres psychologiques, la dépendance aux médicaments 💊 , à l’alcool 🍸 et autres « diversions » de l’âme ou le vide existentiel que nous ressentons tous, malgré un niveau de vie et un confort matériel 💸 qu’aucune génération n’a jamais connu.

Rabbi NaHman nous encourage continuellement et ne blâme jamais. Même une personne qui se sent « corrompue » , au plus bas possible spirituellement ou matériellement au point qu’elle sent qu’elle ne pourra jamais se relever, Rabbi NaHman assure, « Le désespoir n’existe pas. Chaque jour, 🔃 tu as le pouvoir de commencer de nouveau.  »

Même si Rabbénou n’est plus de ce monde, il est très vivant à travers ses enseignements de Torah. En fait, on peut même dire que son influence est encore plus grande qu’en sa génération – qui ne manquait pourtant pas de leader.

Si vous souhaitez prendre part à la diffusion des enseignements ou partager votre étude des enseignements de Rabbi NaHman, n’hésitez pas à nous contacter par mail: chalom@laquotibreslev.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Berechit Bara Elokim

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
"Berechit Bara Elokim..." - "Au commencement, l'Eternel créa..."

La valeur numérique de ce verset correspond à: « Kodem Kol, Bara Elokim Téchouva » – « L’Eternel créa avant tout, le repentir », pour faire allusion à ce qui est écrit dans le Zohar, qu’au moment où Hachem créa l’univers, il se référa à la Torah pour créer chaque élément. Comme il est dit dans le verset « Vaéhyé Etslo Amon » – « alors j’étais à ses cotés, comme un nourisson » (Proverbe Ch. 8 -v. 30). Nos sages ont enseigné qu’au lieu de lire « Amon » (nourrisson), nous devons lire « OUMAN » (artisan).

Lorsqu’Hachem voulu créer l’Homme, Il se référa à la Torah qui lui dit:

« Cet Homme fera certainement du mal et lorsqu’il transgressera Ta volonté, Tu l’anéantiras et Tu en fera de même du monde que Tu as créé pour lui. Alors pourquoi créer pour détruire ensuite ? »

Hachem répondit:

« J’ai avant tout créé la Téchouva pour l’homme. Car malgré ses fautes, s’il se repent, ma main droite sera tendue pour l’accueillir, et j’expierai toutes ses mauvaises actions. »

Extrait du livre Ginzei Hamelekh (Les Trésors du Roi) – Tikoun Hatéshouva – Chapitre 1 de Rabbi Yaacov Abeh’ssera

 

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Sondage: Dans quel siddour pries-tu ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Dans quel siddour pries-tu ?

View Results

Loading ... Loading ...
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Aidez le projet Beit Breslev à Tel Aviv

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Le Beit Breslev Francophone de Tel-Aviv va ouvrir ses portes BH! En hommage à Ilan Halimi Za »l

Nous sommes heureux d’annoncer qu’avec l’aide d’Hachem, le Centre Breslev Francophone de Tel-Aviv va ouvrir ses portes en plein centre ville.

Avec la benediction du Rav Ifrah et la participation active du Rav Shimon Benyamine.

Dans le centre:

  • Cours de Torah (Hassidout, Alakhotes, Moussar, Gmara…)
  • Voyages à Ouman organisés
  • Offices le Shabat
  • Hilloulot
  • Excursions
  • Repas de Shabat
  • GRANDE SIMH’A!!

 

Nous avons BH déjà l’accès au lieu du prochain centre, nous avons besoin de votre aide et soutien financier pour effectuer de petits travaux de rénovation, l’aménagement du « makom », l’achat de livres et les premieres dépenses.

L’accès est mixte et les cours seront dispensés en Français.

​A l’issue de la collecte vous sera communiquée l’adresse du Centre et la date de la fête de la Ahnassat Sefer Torah!

Grande parade qui partira sur Ben Yehuda et fête exceptionnelle qui suivra!

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte: https://www.leetchi.com/c/association-de-beit-breslev-tel-aviv

  • Chacun participe du montant qu’il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Merci à tous!

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.