La témérité spirituelle

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

L’Homme, joyau de la création, a été créé libre. Il peut s’il le désire, créer son propre malheur. Rien n’est plus simple; il lui suffit pour cela de sombrer dans le désespoir et l’illusion. […] Le pessimisme naturel est le fruit d’une vision erronée de la réalité; il est le produit de l’illusion morbide, elle même nourrie de nos fautes passées.

Parmi ces fautes troublant l’esprit et brouillant l’âme rationnelle, il n’y a pas de source de contamination spirituelle et intellectuelle plus grande que l’utilisation malsaine et dégradante du membre sacré de la procréation. […] C’est aussi l’endroit où la corruption et le vice ont la plus grande facilité à s’infiltrer. […] Chaque relation interdite, désirée ou à plus forte raison consommée, entache son regard sur le monde d’un soupçon supplémentaire d’égoïsme.

La solution ?

Oublier son passé. Parler avec Hachem. Respecter Chabbat. Recommencer.

Le futur n’a aucune raison d’être un remake du passé. Il faut d’abord croire qu’un nouveau départ est possible, à chaque instant. Il ne faut jamais succomber à la tentation du rabâchage, et à l’inverse se vouer à la pratique d’une amnésie volontaire de son passé aussi troublant ou éprouvant qu’il a pu être. C’est le premier secret de la Téchouva. Dés que tu as accepté cet enseignement dans sa profondeur, plus rien ne peut briser ton retour vers ta véritable nature, ton retour vers Hachem.

Le second secret du retour consiste à s’adresser à Hachem dans sa langue maternelle et dans un langage qui vient du coeur aussi simplement que de parler à son père ou son ami. Même si, au début, cela te semble difficile, presque impossible et qu’aucun mot ne peut sortir de tes lèvres ou de coeur. Même s’il te semble que personne ne s’intéresse à ce que tu dis ou que personne ne t’entend. Persévère. Il n’y a pas besoin de paroles complexes ou de langage érudit façon Molière. Oblige-toi simplement à parler avec Hachem avec TES mots un moment fixe chaque jour. Si tu accomplis cet exploit, tu t’inscris dans l’objectivité de l’héroïsme hébraïque, car l’essentiel de la hardiesse tient dans l’assiduité et dans la persévérance.

Le troisième secret est lié à chabbat. Celui qui respecte chabbat de tout son coeur, dans la joie et qui ne se tourmente pas de ses préoccupations mondaines reçoit en retour une vitalité divine et retrouve un désir de spiritualité lui permettant de découvrir que les cieux sont grands ouverts pour lui.

Adapté du livret « Les Cieux sont ouverts » publié par Breslev Yavniel du Moharoch.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

7 Conseils pour faciliter l’Hitbodedouth

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
  1. Commencer par 5min par jour, tous les jours.
  2. La nuit étant un moment plus propice et plus calme pour la majorité d’entre nous, essayer de le faire juste après Arvit par exemple.
  3. Parler naturellement et simplement.
  4. Toujours commencer par des remerciements quelque soit sa condition.
  5. Une fois par semaine, veille de chabbat, prendre si possible un peu plus de temps pour faire le point sur sa semaine, sur ses fautes, ses accomplissements, ses moments d’Hitbodedouth, ses midots, les merveilles vécues, etc…
  6. Une fois par mois, veille de Rosh Hodesh, essayer de passer plus de temps pour bien entrer dans le mois. C’est un moment propice à la techouva.
  7. Ne pas parler de Parnassa dans la hitbodedouth de Chabbat.

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Qu’est ce qui vous empêche de prier VRAIMENT ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Prendre conscience des obstacles auxquels nous sommes confrontés à la prière sincère est une première étape.
Dans le Likouté Moharan II, Leçon 1, Rabbi Nahman révèle trois obstacles fondamentaux qui empêchent notre capacité à se connecter à Dieu par la prière, et ils sont chacun enraciné dans des 'Midot rahot' , les traits de caractères négatifs.

La Haine

« Ne méprisez personne. » (Pirké Avot 4: 3). Lorsque nous considérons les autres comme inférieurs, lorsque nous n’aimons pas, avons un mauvais ressentiment ou méprisons une autre personne, notre capacité de prier est gravement endommagé. Il nous manque la capacité à reconnaître ‘Tselem Elokim’, la forme divine des autres personnes. Par conséquent, nous ne sommes pas en mesure de reconnaître la nature précieuse de notre propre âme non plus.

Foi (Emuna) Incomplète

Lorsque nous avons une Emouna (foi) incomplète et sommes remplis de doutes qui nous empêchent de vraiment croire que Dieu écoute nos prières, nous sommes incapables de prier sans réserve. Rabbi NaHman nous dit que cette foi incomplète est tachée d’idolâtrie. Il nous dit aussi que « Une mesure de la bonté de Dieu est l’importance qu’Il donne à chaque individu. » Vous êtes important pour Lui et Il écoute, désire vos prières. La foi et la croyance sont composants essentiels de la prière.

Ne pas Valoriser le Spirituel

La promiscuité sexuelle et l’immoralité (qui peut conduire à des sentiments de dépression, de dévalorisation, et l’éloignement de notre être spirituel) peuvent mettre la prière hors de notre portée. En considérant notre corps et nos désirs corporels comme les forces dominantes dans nos vies, et en regardant les autres comme des êtres physiques d’abord et êtres spirituels en second (voire pas du tout), nous arrêtons net le chemin de la croissance spirituelle.

Mais la bonne nouvelle, c'est que même si ces obstacles (ou d'autres)  à la prière sont présents, il n'est jamais trop tard pour se rapprocher de Dieu.Vous pouvez parler/prier Dieu de tout, et demander son aide pour tout, y compris vos difficultés avec la prière elle-même.

Hidbodedut

Parlez à Ha’chem dans vos propres mots (Hidbodedut), sur les difficultés que vous rencontrez avec la prière, et demandez-lui de vous aider. Dites-lui que vous êtes ouvert au changement et à la croissance spirituelle.
Demandez à Ha’chem de vous aider à reconnaître le ‘Tselem Elokim’ de votre voisin bruyant; de reconnaître sa main dans les moments de votre vie; pour vous aider à voir plus spirituel que le physique et matérielle, etc… Vous pouvez parler/prier D’ieu de tout, et demander son aide pour tout, y compris vos difficultés avec la prière elle-même.

Traduction et adaptation libre de: http://www.breslov.org/what-stops-you-from-really-praying/

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Hitbodedouth Express

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
  1. Faire une pause dans ton activité du moment
  2. Prends une bonne respiration
  3. Commence par remercier Ha’Chem à propos de 2 choses de ta vie (une actuelle et une du passé)
  4. Demande à Ha’Chem de l’aide pour 2 choses purement matérielles (une en rapport avec ta journée et l’autre pour un futur proche ou pas)
  5. Demande à Ha’Chem de l’aide pour 2 choses Spirituelles (une en rapport avec ta journée et l’autre pour un futur proche ou pas)
  6. Demande à Ha’Chem qu’Il aide le peuple Juif de 2 manières différentes.
  7. Ou a/ Demande à Ha’Chem qu’il te donne la force de Lui parler demain et dis Merci. Sinon b/ continue de parler et reviens au 7a/ quand tu as finis.

librement traduit depuis http://www.breslov.org/jewish_meditation/

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Hitbodedouth: Quand ? Comment ? Pourquoi ?

rav shimon benyamine
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Un mode d’emploi de la méditation juive: la Hitbodedouth par le Rav Shimon Binyamine en 9min.

Comment parler avec Hashem et comment reconnaitre la volonté divine. On doit croire qu’Hashem nous écoute et  avoir confiance en soi-meme. Hashem attend simplement qu’on lui parle.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Chabbath et Hitbodedouth 3/4

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Chabbat et Hitbodedouth sont des fenêtres qui s’ouvrent sur le paradis. Chaque moment d’un chabbat bien observé, chaque mot de prière [personnelle] prononcé avec coeur font étinceller en nous des rayons de lumière qui sont un avant gout du bonheur futur.

– Rav Israel Itzhak Besançon – La Porte du Ciel 67 (extrait)

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Chabbat et Hitbodedouth 2/4

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

« S’il s’agit de prendre du recul, cela peut se réaliser n’importe où, n’importe quand, n’importe comment, pourvu que l’idée soit sauvée. Pourquoi [le chabbat] spécifiquement le 7ème jour ? Et pour la méditation [hitbodedouth] pour ne pas la remplacer par de la relaxation ou une promenade ?

C’est que Chabbat autant que Prière sont des principes de foi.

– Rav Itzhak Israel Besancon – La Porte du Ciel – 67 (extrait)

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Chabbath et Hitbodedouth 1/4

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

D.ieu a donné le Chabbath aux enfants d’Israel, en partie pour leur permettre, par un arrêt périodique, de s’éloigner de leur entreprise, afin de ne jamais sombrer dans l’inversion des valeurs qui consiste à oublier le pourquoi quand on s’occupe du comment.

– Rav Itzhak Besançon – La Porte du Ciel – 67 (extrait)

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.