Le Jardin de l’Education – Extraits Choisis.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

D’une manière générale, dès que l’on aborde le sujet de l’éducation, les gens sont tout de suite effrayés, car ils pensent que toute l’éducation se résume à l’apprentissage de méthodes longues et fatigantes. […] Qu’il va falloir se montrer intelligent et rusé…

L’exemple est à la base de l’éducation, ce qui veut dire que l’enfant doit avoir en face de lui des parents éduqués. Il est donc important que la paix règne dans le couple, que les parents disposent de savoir vivre, gardent leur calme et sachent écouter.

Critiquer ou humilier son enfant, ce n’est pas éduquer.

Avant de prier pour l’amélioration d’un défaut chez son enfant, il faut avant tout commencer à prier à propos du même sujet pour soi-même.

Se procurer le livre sur le site du Rav Arush

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

L’éducation, corriger de l’enfant ou moi-même ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Les enfants sont avant tout le miroir des parents afin de nous montrer quelle direction prendre pour corriger tel ou tel défaut.
Un parent qui ne comprend pas l’importance de réaliser un travail sur sa propre personne et qui voit l’éducation des enfants comme si tout allait bien chez lui et qu’il y a juste besoin de corriger son enfant: son échec dans l’éducation est garanti (H’ass Véshalom).
– Rav Shalom Aroush.
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.