S’attacher à Hashem ou au Tsadik ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Le Tsadik est un modèle spirituel qui sait guider sur la bonne voie, celle du rapprochement
vers Hachem, en mettant à disposition les outils et les paroles adaptés à chacun.

Il arrive que des vrais Tsadikim parlent avec des gens dont le comportement est loin d’être parfait… […]

Le Tsadik élève alors son propre esprit pour l’unir à Hachem, et de même l’esprit du « méchant » s’en trouve emmené vers D.ieu. Le vrai Tsadik parvient alors à faire se repentir les pires pécheurs, en contractant son esprit afin de descendre à leur niveau et, en leur parlant avec une merveilleuse sagesse et une grande éloquence, parvient à faire remonter toutes ces conversations vers le Saint-Béni-Soit-il. […] Il transforme ces conversations [sur des sujets profanes] et en fait une parure dans laquelle brille la lumière éclatante de la Torah. […] 

Si le Tsadik commençait par parler immédiatement de Torah avec ce genre de personnes, il ne lui ferait aucun bien, et au contraire pourrait les rendre encore pire * *. Cela reviendrait à lui faire ingérer du poison, du fait de sa méchanceté, et son hérésie serait renforcée. Elle se trouve tellement loin de la Torah qu’il faut lui présenter d’une manière différente.

Likouté Moharane 91, tome 2.

On voit que les vrais tsadikim peuvent s’attacher à D.ieu grâce à leur sagesse, leurs connaissances et leur détachement du monde matériel. En s’attachant à eux, ils nous ouvrent la voie, en se mettant à notre niveau, et en nous propulsant avec eux dans les hauteurs spirituelles.

Pour le Juif simple, s’attacher à D.ieu  sans s’attacher au Tsadik reviendrait aujourd’hui à vouloir faire un trajet en avion en prenant la place du pilote… sans avoir de notion pilotage.

Pour le « méchant », n’ayant pas ce désir de rapprochement avec D.ieu, le Tsadik, en parlant avec lui, en masquant des paroles de Torah dans la conversation, l’aide à s’élever petit à petit et surtout lui évite de s’éloigner encore plus.

 

Petite prière inspirée de cet enseignement

Hashem, Aide-moi s’il Te plait, à m’attacher aux paroles du Tsadik, qui a fait descendre la face cachée de la Torah à un niveau que mon âme comprend. 

Aide-moi à écouter ces paroles, à travers ses écrits, ceux de ses élèves de la première heure et ceux des élèves de la génération actuelle.

Car la réparation de mon âme et mon rapprochement vers Toi, ne pourront se faire sans ces encouragements permanents.

 

 

* « Car les voies de D.ieu sont droites  et les Justes pourront les emprunter, alors que les pécheurs y trébucheront.  » Osée 14-10.

* « S’il est méritant cela devient de l’élixir de vie pour lui, sinon ce sera du poison. » Talmud Babli Yoma 72b.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

« Chaque prière qu’une personne prononce représente une partie de la Présence divine.” (Rabbi Na’hman de Breslev, Likouté Moharan I, 2)

http://davidtrauttman.blogspot.fr/2009/12/la-citation-du-jour_21.html
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Nous pensons souvent que nos prières sont seulement des textes que nous devons prononcer afin de nous décharger de notre obligation. De fait, notre vie dans le monde matériel rend difficile notre attachement au monde spirituel.
Pourtant, nous devrions réaliser que chaque mot prononcé lors de nos prières est un véritable véhicule spirituel qui possède le pouvoir de monter très haut dans les sphères célestes. Lorsque ce véhicule atteint le sommet de sa hauteur, il rejoint les mots de nos prières précédentes.
L’ensemble de ces véhicules spirituels constitue la structure spirituelle du troisième Temple de Jérusalem ; celui-ci sera révélé lors de la venue du Mashiah, prochainement et de nos jours, Amen. C’est pour cela que chaque prière que nous prononçons est un moment unique de notre journée et qu’elle mérite toute notre attention.
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Analyse de l’imagination

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

L’imagination est l’apanage du vivant. Même l’animal se fait des images sur ce qu’il désire ou ce qu’il craint. La médisance renforce également l’imagination, la capacité d’affabuler. Nous devons, arracher « l’écorce » – les illusions, les chimères… ancrées dans notre façon de penser. Aussi longtemps que l’imagination s’active, l’individu est assailli de désirs matériels et de tout un questionnement sur la Foi. Il se trouve dans un état de confusion, et ses doutes l’éloignent de D.ieu et des Tsadikims authentiques.

Rabbi Nahman – Likoutey Moharane 54  (extraits)

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Tu veux sortir de tes malheurs ? La solution par Rabbi Nahman: Se repentir, se confesser, regretter et ne pas recommencer.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Toutes les épreuves et souffrances de l’homme subit dans ce monde, découlent essentiellement de ses péchés. Pour sortir de ses malheurs, il doit donc se repentir – particulièrement en se confessant de vive voix, le plus souvent possible – regretter ses péchés et tacher de ne plus récidiver.

Likoutey Moharane 4 – Rabbi Nahman

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.