Qu’est-ce qu’un Tsadik?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
 Un Tsadik est une double conscience.
Son travail consiste à aider ceux qui se sentent éloignés de Dieu à prendre conscience que « Sa gloire remplit tout le Monde », qu’il n’y a pas de lieu dépourvu de la Présence Divine. Il est possible de se rapprocher d’Hachem en un instant , peu importe où nous sommes et peu importe ce que nous avons fait tant que nous arrivons à nous concentrer sur le fait de sa présence constante. Ainsi, le Tsadik partage la leçon de l’accessibilité absolue d’Hachem avec tous ceux qui se sentent distancés.
Quand il s’agit de gens qui essaient en permanence de servir Hachem, le Tsadik a une autre leçon à enseigner. Grâce à ses  propres efforts constants vers le haut, le Tsadik partage la sensation que celui qui se sent proche d’Hachem est en fait encore très loin.
Hachem est infini, et il n’y a donc jamais un moment où l’on peut dire qu’on est « arrivé ». [n.d.t:proche de Lui].
Le Tsadik relie ces états de conscience et les intègre en tout temps pour qu'il puisse partager la double leçon partout où le besoin est là.

Petite prière inspirée de cette leçon: 
Hachem, S’il Te plaît aidez-moi à appliquer chaque aspect de cette double leçon.
Tu sais mieux que moi comment je peux aller et venir d’un extrême à l’autre, de me sentir éloigné de Toi ou trop satisfait en m’approchant.
S’il Te plaît, envoie-moi les bons Maitres qui m’aideront à trouver équilibre à chaque instant.

 

traduction libre autorisée de breslov.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Des friandises pour l’âme

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
"Il y a des âmes qui sont tombées, et il faut les revitaliser et les restaurer avec toutes sortes de "friandises"."

De quel genre de ‘friandises’ parlait Rabbi NaHman?

Il faisait allusion à des mots de Torah et des concepts qui amènent de l’air frais dans le cœur et l’esprit.

Mais il a précisé sa « prescription » en disant que la personne qui est le mieux adapté à élever une «âme déchue» en partageant les merveilles de la Torah est celui qui vit une vie extérieure et intérieure pure et intègre. Ce doit être une personne qui vit dans la réalité de Dieu, et ne s’évade pas dans la fantaisie. Une telle personne, lucide, peut partager des concepts de la Torah qui rafraîchissent et revivifie une âme déchue et appauvri.
Petite prière inspirée de cet enseignement
Hachem,
S’il te plaît ouvre mon esprit et mon cœur aux paroles vivifiantes des Tes tsaddikim.
Ces âmes pures sont les meilleurs canaux pour recevoir la Torah, qui restaure l’âme.
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Réajuster le point de départ

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Dans ma vie spirituelle, il est nécessaire de faire le point pour que je puisse me ré-aligner avec la volonté d’Hachem. Toutefois, faire mon propre bilan spirituel est susceptible de déclencher une sévère tendance à l’auto-critique et qui conduit généralement à la mélancolie.

Rabbi NaHman a abordé ce problème et offre des conseils pour me préserver et permettre à mon désir sincère de transformation de se concrétiser vers un changement réel. Lorsque l’auto-critique me conduit à penser que même le bien que j’ai fait a été « contaminé » par mes propres intérêts et arrière-pensées, Rabbi NaHman dit: «Tu dois te demander: Ai-je jamais fait une seule bonne chose dans ma vie? » Comprendre: N’y avait-il pas aussi un noyau de pure bonté dans cette action?

Rabbi Nachman m’encourage à commencer par me concentrer sur mes points positifs, parce que les voir me remplit de joie et de vitalité. Quand je les regarde ou les découvre, je me sens inspiré par ces points de pure bonté qui forme un lien indissoluble avec Hachem. Cette joie ouvre mon cœur pour que je puisse chanter et servir Hachem, il me stimule et libère le meilleur de moi-même.

 

Petite Prière inspirée de cet enseignement
Hachem,
Aide-moi à découvrir les bons points en moi-même.
Avec le « peu » à l’intérieur de moi qui est pur et bon, je serais renforcé pour prier.
Ce sera le point de départ qui me poussera dans toutes les situations.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Rien n’arrive sans une décision du ciel

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Lorsque mon flux spirituel dérape et que je ressens une chute par rapport à où j’aimerais être, je dois me rappeler que rien n’arrive sans une décision prise dans le ciel.

Même si je suis entièrement responsable pour ce que j’ai pu faire de mal (D.ieu nous préserve), je dois aussi accepter qu’après coup, c’était censé se passer. L’expérience d’un échec est là pour m’inspirer et ressentir une plus grande envie de renouer avec HaShem.

Lorsque ma chute et la sensation d’échec qui suit catalysent une nouvelle et plus profonde connexion, ça doit être compris comme avoir été « envoyé du ciel. »

Cependant, la chose la plus importante, est de reprendre tout de suite, et s’habituer à recommencer même plusieurs fois dans une même journée s’il faut.

Comme Rabbi NaHman dit: « Tu dois t’appliquer dans le service d’Hashem aujourd’hui comme si c’était la première fois. Tu dois, chaque jour, littéralement recommencer du début, comme une nouvelle personne. »

 

Petite prière inspirée de cet enseignement:

Hashem, Tu es celui qui « renouvelle chaque jour la création. » Aide-moi, s’il te plait, à me renouveler moi même aussi, à ne jamais être bloqué même si j’ai fait des erreurs. Aide-moi à voir chaque chute comme une nouvelle raison pour m’élever.

 

Traduction libre autorisée du site breslov.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Le coeur et le courage

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
En français, le mot ‘cœur’ est la racine du mot Courage qui est un trait de caractère qui permet d’entreprendre des choses difficiles en surmontant la peur, et en affrontant le danger ou la souffrance.
Rabbi NaHman nous enseigne que le courage est enraciné dans le cœur; quand mon cœur est fort, je n’ai peur de personne et j’ai la force pour remporter chaque bataille. C’est vrai aussi bien pour le courage physique, et c’est exactement la même chose en ce qui concerne le service d’Hachem.
Lorsque j’y met du ‘coeur’, rien ne peut me décourager, rien ne peut me dissuader et je vais aller de l’avant avec ‘courage’ face à tous les obstacles.
Petite prière inspirée de cet enseignement:
S’il te plaît remplit mon cœur de force et courage de sorte que je puisse atteindre mon plein potentiel spirituel.
Quand mon cœur est fort, rien ne me fait peur.
Lorsque ma confiance en Toi est forte, je sais que je n’ai rien ni personne à craindre.
Traduction libre autorisée de Breslov.org  – Basé sur le Likouté Moharane I: 249
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Deux pas en avant, un pas en arrière.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Rabbi Nachman explique que lorsque nous grandissons, il y a des moments où on se sent tirer vers l’arrière. Nous pourrions avoir les objectifs les plus importants à portée de main et malgré tout, avoir l’impression qu’Hachem nous rejette dans nos tentatives pour se rapprocher de Lui.

Mais il y un grand principe «L'éloignement est uniquement destiné à vous rapprocher."

Avoir à passer par une période temporaire de rejet apparent m’oblige à construire une plus forte volonté de se rapprocher de Lui. La distance conduit finalement à une plus grande expérience de proximité avec mon Créateur. Je dois juste m’accrocher!
Prière inspirée de cet enseignement:
S’il te plaît aidez-moi à tenir ces temps de distance apparente qui ne sont pas vraiment des signes de rejet.
Ils sont uniquement destinées à m’aider à atteindre un niveau supérieur de proximité avec Toi.

Traduction libre autorisée de breslov.org. Basé sur Likoutey Moharane I: 74

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Tu plaisantes ??

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Notre nature inférieure se nourrit de tristesse et de mélancolie. La pensée négative est comme un superaliment pour le yetzer hara… mais la joie peut la tuer en un instant.

Alors Rabbi NaHman nous a appris à saisir tous les moyens (Kasher!) à notre disposition pour nous amener à un état de joie. Y compris plaisanter, danser, la musique … presque tout pour nous éloigner de la pensée négative et mauvaises émotions. Parce que la joie est le meilleur remède contre le yetzer qui se développe sur la tristesse.

N'oubliez pas: "Se réjouir avec Hashem est votre force!"

Petite prière tirée de cet enseignement:
Hachem, source de toute joie!
S’il Te plaît aide-moi à me souvenir en tout temps que la joie est l’antidote à ma nature inférieure.
Aide-moi de me rappeler de danser tous les jours et de te confier mon coeur.
Remplis-moi de bonheur saint et garde mon blues loin de moi!

Traduction Libre autorisée de Breslov.org Basé sur Likouté Moharane I: 72

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Méfiez-vous du burnout !

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
L'inspiration est une chose précieuse.

Je suis toujours à la recherche d’enseignements, de gens et de situations qui peuvent aider à enflammer mon service d’Hachem. Mais je dois aussi reconnaître que, parfois, ma ferveur peut me faire trébucher.

C’est aussi une sorte de yetzer hara, d’être ainsi emporté par ma passion pour le service d’Hachem que je perds de vue l’équilibre dont j’ai besoin dans ma vie, mes émotions et mes relations.

Je veux être sur le feu ... sans me brûler.

 

Petite prière inspirée de cet enseignement

Hachem, Aide-moi stp à chercher et découvrir l’inspiration dont j’ai vraiment besoin, à connaître mes propres limites afin que je puisse agir avec passion sans nuire à moi-même ou quelqu’un d’autre.
Aide-moi stp à vivre en équilibre, de sorte que je sois en mesure de Te servir avec une flamme constante sans me brûler.
Basé sur le Likouté Moharane I: 72, traduction libre autorisée de Breslov.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Trouver Hachem vraiment partout

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Les voiles d'Hachem

Je sais et je crois que la vitalité et la présence d’Hachem remplit toute la création, à tout moment, il n’y a pas d’espace sans Lui. Néanmoins, je vis dans un monde où cette présence est cachée, bien couvert par des couches de voiles sans fin.
Il y a des moments où je pourrais être induit en erreur par les apparences, et penser/sentir que je suis dans une situation ou un lieu, ou impliqué dans une activité où il est impossible pour moi de servir Hachem. Mais ceci n’est qu’une illusion.
Chaque parcelle de l’univers est rempli par la présence d’Hachem, et cela signifie que je peux le servir absolument partout; que je peux le trouver absolument partout.

 

Petite prière inspirée de cet enseignement
Toi Omniprésent , aide moi s’il Te plaît à me souvenir constamment et partout où je vais que Tu es toujours accessible pour moi, et que je l’ai toujours l’occasion de Te servir.
S’il te plaît me donner les yeux pour voir que si je suis dans un endroit où il est difficile de Te trouver, cela signifie seulement que Ta présence est cachée par une autre couche de voile, et c’est à moi de les soulever.
Traduction libre autorisée par Breslov.org – Basé sur le Likouté Moharane I: 33

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Un garde à la porte

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Parfois, un aboiement fait peur mais n'est pas pire qu'une morsure, c'est juste un aboiement.

Dans ma jeunesse,  une amie de ma sœur avait un bon gros chien, athlétique et énergique qui aboyait bien fort. Son nom était Woofer, et la famille vivait à l’étage supérieur d’une maison de deux étages. Chaque fois que nous sonnions à l’entrée principale, on pouvait déjà entendre le chien aboyer à l’étage.

Je me souviens encore de la première fois que j’ai été chez eux. J’ai toujours aimé les chiens, mais quand j’entendu ce chien aboyer furieusement à l’étage, j’étais nerveux. Ils nous ont ouvert la première porte, puis notre ami a ouvert la porte de leur étage pour nous accueillir. Ce qui semblait être un chien enragé a alors dévalé les escaliers avant que je ne monte la première marche, évidemment droit sur moi.

Woofer a atterri sur moi avant même que j’eu le temps d’appeler à l’aide, m’a presque renversé … et se mit à lécher mon visage avec le plus grand enthousiasme.

Un chien qui aboie ne veut pas dire qu'il va mordre.

Rabbi NaHman a enseigné que lorsque nous grandissons spirituellement, en s’apprêtant à monter d’un niveau, nous pouvons nous sentir soudainement ‘attaqué’ par de vieilles habitudes pensant qu’elles n’étaient plus un problème. Dans ce cas, Rabénou nous recommande de tenir bon et mettre de côté la peur; « le chien aboyeur » d’une vieille habitude attend seulement à la porte, comme un test. Il garde mon chemin vers le prochain niveau, et je ne peux pas me permettre d’avoir peur et fuir. Ce chien aboyeur va se révéler être un ami, car il me force à faire face à mon passé et à mes craintes qui sont nécessaires à mon élévation continue.

 

Basé sur le Likouté Moharane I: 22 – Traduction Libre autorisée de Breslov.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.