Je ne suis pas la personne que je veux être !

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

 

Il m’est si facile de me distraire, de perdre confiance dans le travail spirituel que je veux faire. Parce que j’ai fait beaucoup de tentatives pour changer dans le passé ou je ne suis – toujours – pas la personne que je veux être ou que je sais que je pourrais être.

Y at-il quelque chose que je peux faire pour m’aider moi-même à surmonter ces obstacles que je rencontre?

Oui !

Rabbi NaHman a enseigné que la joie va me faire aller de l’avant lorsque les autres méthodes échoueront. La joie s’effuse, efface le brouillard dans mon esprit et mon cœur, me vivifie et m’encourage à continuer de progresser.

Qu’est ce qui inspire ce genre de joie?
« Savourer » son propre point positif – même s’il est unique, que j’ai eu la chance d’être une partie du peuple juif et de développer une relation avec des tzadikim qui sont des experts pour m’aider à développer mon esprit. Tant que je m’attache à eux et leurs enseignements, je vais finir par briser tous mes obstacles et devenir ce que je dois être.

 

Petite prière inspirée de cet enseignement:
Merci mon Créateur !
Même si j’ai encore beaucoup à faire, je te suis sans cesse reconnaissant de m’avoir rapproché de Tsadikim qui m’aideront à atteindre mon potentiel. Je pourrais danser toute la journée, juste avec la joie que je ressens en ce moment pour avoir reçu un tel « cadeau de sauvetage ». Avec cette joie et cette gratitude, je sens que j’ai la force « courir la course »  jusqu’à la ligne d’arrivée!

Traduction libre autorisée de Breslov.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Chuter… pour mieux se relever !

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

 

Il y a un axiome à l’œuvre dans ma vie, mais chaque fois que sa dynamique entre en jeu, j’ai tendance à résister. Avant que je puisse élever à un nouveau niveau ma relation avec Hachem et mon propre travail sur moi-même, je vais ressentir une sorte de chute. Pas forcément importante, mais une chute quand même. En fait, il y a un principe « dynamique » en jeu: « La chute qui aide à monter. » Je sais d’avance que c’est de façon que ça fonctionne… et, malgré tout, j’ai du mal à l’accepter.

Rabbi NaHman nous enseigne que si je suis conscient(e) que c’est est une première étape – nécessaire – pour aller de l’avant alors je ne suis pas tellement « projeté à terre ». Résister à cette dynamique, nier sa réalité, conduit à la souffrance et pire à un prolongement de la chute, quelle que soit la forme qu’elle prendra. Il y a beaucoup à dire à ce sujet, parce que beaucoup imaginent que ce concept ne les concernent pas vraiment… Ils supposent que c’est pertinent uniquement pour des personnes « privilégiées » qui s’élèvent de niveau en niveau spirituel tout le temps mais pas aux gens simples comme eux. Mais la vérité est que cette dynamique spirituelle existe pour tous; c’est autant vrai pour une personne ordinaire que pour un Tsadik… Avant de monter à un nouveau niveau, il va y avoir une sorte de chute.

L’essentiel est de se rappeler qu’il suffit d’être patient et de tenir bon, toutes mes chutes seront transformées pour m’aider à atteindre un nouveau niveau.  Elles m’apporteront l’humilité, l’honnêteté,  la reconnaissance d’à quel point je suis dépendant(e) de la miséricorde d’Hachem et à être patient avec moi-même.
Traduction libre de Meshivat  Nefesh # 5 sur Breslov.org (Basé sur le Likoutey Moharane I: 22)

 

Prière inspirée de cet enseignement:

Hachem, aide moi à accepter ces chutes spirituelles comme le signe d’une montée imminente et non pas comme une épreuve. Donne moi la force de toujours me relever et la patience nécessaire pour me renforcer et comprendre le message que tu me transmets et en premier lieu que c’est un ‘mal’ apparent pour un bien éternel. Hachem, aide moi à m’entourer de personnes qui encourageront mes efforts – pour me rapprocher de Toi – plutôt que de les moquer. Amen.

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

La beauté intérieure – Meshivat Nefesh # 4

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

 

Les sages ont enseigné que le Créateur éprouve une joie et une fierté particulière dans les qualités uniques de chaque Juif. Chacun de nous est un joyau qui brille sur la couronne de D.ieu, brillant avec sa propre couleur et sa propre lumière.
Ce n’est pas qu’une idée abstraite; cela signifie que le Créateur de l’univers prend un plaisir unique en moi – aussi. Peu importe où j’ai été, peu importe ce que j’ai fait, j’ai une beauté intérieure et j’ai réalisé des merveilles qui n’ont jamais existé auparavant et n’existeront jamais de nouveau. Ma beauté intérieure est toujours aimé par Hachem, est toujours chère à Lui.

Prière tirée de cet enseignement:

Hachem, aide moi s’il te plaît a toujours resté connecté avec des gens de vérité – des âmes évoluées dont la vision va dans le profond des choses, qui voient la vraie beauté qui est en moi, même quand j’ai du mal à le voir en moi.
S’il te plaît garde mon esprit et le cœur ouvert à leur vision, de sorte que je me sentirai toujours digne de Ton amour.
(Basé sur le Likoutei Moharane I: 17)

Traduction libre autorisée de Breslov.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

L’union fait la force

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Le Tsadik a une âme tellement grande qu’il est capable de « travailler » avec tous les styles d’êtres humains, du plus grand au pire. Ceux qui sont près de lui développent aussi les compétences, les outils et la largeur d’esprit qui les aident à aider les autres.

Donc même si le Tsadik peut atteindre des gens que je ne peux pas aider, j’ai encore beaucoup à partager avec mes amis. Et ils auront aussi des paroles de sagesse et d’encouragement à partager avec moi. Ensemble, nous sommes en mesure de nous réveiller les uns les autres de notre sommeil spirituel et nous soutenir mutuellement pour grandir dans notre relation avec Hachem. L’Union fait la force.

Meshivat Nefesh # 3 – Basé sur Likutey Moharan I: 13

 

Prière inspirée de cet enseignement:

Hachem, s’il te plaît, aide moi à me rappeler des enseignements que j’ai reçu du Tsadik. Que je puisse toujours les partager librement avec mes amis, et être ouvert à leur bonne influence.

Parce que ce que je peux donner, personne d’autre ne le peut. Et ce que chacun d’entre eux a à partager leur est propre, un cadeau unique.

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

L’art de marcher (vers Hachem)

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Il ya deux mouvements de base dans la vie: « ratz » et « shov » soit « courir » et « revenir ». « Monter et descendre », « deux pas en avant et un pas en arrière » … nous avons beaucoup d’expression pour parler des phases que nous traversons.

Rabbi NaHman nous parle de ces phases ou plutôt ces cycles en termes de « marche » et J’ai besoin de deux types d’expertise pour marcher sur le chemin vers Hachem.

Je dois savoir comment avancer quand je suis motivé et plein d’énergie quand la route en face de moi est bien droite et que tout va bien. « Avancer » signifie donc que je dois continuer à aller de l’avant, que je ne dois pas me satisfaire de la situation. Je dois rester conscient que j’ai à peine commencé, que la proximité avec D.ieu que je cherche est encore loin de moi. « Si je vole vers le ciel, tu y es… », quand je suis « en haut », Hachem est là, toujours en avance sur moi, me faisant signe de continuer à avancer.

Mais parfois, je me sens si loin, je suis pris dans la traction arrière de « retour ». A ce moment, l’expertise dont j’ai besoin est de savoir que Dieu est ici avec moi, accessible exactement où je suis, et j’ai juste besoin de m’accrocher et être patient jusqu’à ce que la route s’ouvre de nouveau devant moi. « Mais si je devais mettre mon lit dans la tombe, te voici. ». Quand je suis « en bas », Hachem est ici à mes côtés, pour me soutenir et me renforcer jusqu’à ce que je sois prêt à aller de l’avant à nouveau.

Traduction libre autorisée du site Breslov.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.