Hilloula de Rabbi NaHman, Gardons son feu 🔥 !

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Cher Breslever,

Aujourd’hui, le 18 Tichri, il y a 206 ans, une lumière 🕯 s’est éteinte de ce monde physique. A cette époque, à part ses Hassidim 👏🏻 , la plupart des gens pensaient que comme beaucoup d’autres Tsadikim, Rabbi NaHman serait enterré et sa mémoire s’effacerait lentement de la conscience des hommes.

Cependant, Rabbénou déclara presque prophétiquement quelque chose de complètement différent. Quelque chose qu’on n’avait pas entendu dans toute l’Histoire du peuple Juif:  » Mon feu 🔥 brulera jusqu’à la venue du Mashia’h! ».

Nous pouvons voir la véracité de cette déclaration avec nos propres yeux. Il y a quelques semaines, environ 60000 Juifs de toutes origines et de tous les recoins du monde ont voyagé vers la petite ville d’Ouman en Ukraine  🇺🇦, pour passer Roch Hachana avec Rabbi NaHman. Plus de deux siècles sont passés, mais les mots et les enseignements de Rabbi NaHman restent toujours d’actualité, à jamais applicable dans notre quotidien.

En effet, quiconque a lu quelques mots  de Rabbi NaHman sent qu’ils lui sont directement adressés. Avec une clairvoyance hors du commun, il a su mettre le doigt sur les épreuves de notre monde moderne: l’éclatement des relations familiales et personnelles, la croissance de la dépression ☹, de l’anxiété  et autres désordres psychologiques, la dépendance aux médicaments 💊 , à l’alcool 🍸 et autres « diversions » de l’âme ou le vide existentiel que nous ressentons tous, malgré un niveau de vie et un confort matériel 💸 qu’aucune génération n’a jamais connu.

Rabbi NaHman nous encourage continuellement et ne blâme jamais. Même une personne qui se sent « corrompue » , au plus bas possible spirituellement ou matériellement au point qu’elle sent qu’elle ne pourra jamais se relever, Rabbi NaHman assure, « Le désespoir n’existe pas. Chaque jour, 🔃 tu as le pouvoir de commencer de nouveau.  »

Même si Rabbénou n’est plus de ce monde, il est très vivant à travers ses enseignements de Torah. En fait, on peut même dire que son influence est encore plus grande qu’en sa génération – qui ne manquait pourtant pas de leader.

Si vous souhaitez prendre part à la diffusion des enseignements ou partager votre étude des enseignements de Rabbi NaHman, n’hésitez pas à nous contacter par mail: chalom@laquotibreslev.org

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Biographie du Tsaddik Emet: Rabbi NaHman de Breslev

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Résumé de la Biographie du Rav plus controversé de son époque, ayant connu les plus grandes souffrances physiques et morales et ayant atteint le plus haut niveau spirituel, le Tsaddik Emet, Rabbi NaHman de Breslev.

Par le Rav Touitou.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Ne pas se décourager…..

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Ne vous découragez jamais ! Jamais ! Abandonner et jeter l’éponge est formellement interdit.

Peu importe combien vous vous êtes éloignés, revenir vers D.ieu, c’est toujours possible. Donc prenez note : il n’y a pas de place pour le désespoir !

Ne laisser jamais tomber la prière et les supplications envers le Créateur. Continuez, ne vous arrêtez pas jusqu’à ce que vous y arriviez, jusqu’à ce que vous vous rapprochiez le plus de ce à quoi vous aspirez.

Si vous croyez que vous pouvez abîmer, croyez aussi que vous pouvez certainement réparer. Si vous croyez que vous pouvez blesser, croyez que vous pouvez reconstruire et guérir.

Souvenez-vous : les choses peuvent se retourner, du pire au meilleur, en un clin d’œil.
Prière de Rabbi Nah’man :

Maitre du monde, je me tiens ici devant toi, blessé, affecté par tous les péchés que j’ai fait. Mais je sais qu’on doit être joyeux ! On est obligé de surmonter le découragement, de rechercher tout soupçon de bon en soi, chaque bon point que l’on porte en nous. Aide-moi, mon cher Père, à trouver le vrai plaisir et la vraie satisfaction, qui existent au fond de tout ce que je possède, de tout ce que je fais, de tout ce que je suis. Amen.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Mauvais oeil

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
“Lorsqu’une personne constate qu’elle est la cible du mauvais œil et qu’elle ne se sent pas capable de l’affronter et de se sauver [de ses attaques], elle doit courir [pour s’échapper].” (Rabbi Na’hman ,Liqouté Moharan I, 54)
 
Commentaire : Le mauvais œil est une des formes que prennent les forces du mal pour nous rendre la vie difficile et nous éloigner d’Hachem. Si nous pouvons quelques fois les affronter et les combattre, cela est impossible dans d’autres cas.
Si les attaques du mauvais penchant cherchent le plus souvent à nous éloigner du Créateur (en transgressant Ses lois), elles peuvent aussi être moins violentes et chercher plus simplement à ralentir notre rapprochement vers le Divin.
Dans les deux cas, nous devons prendre conscience de notre véritable force et déceler si nous sommes aptes à remporter cette lutte. Si cela n’est pas le cas, nous devons fuir le combat : ne pas nous rendre dans endroit spécifique (si nous ne sommes pas certains de pouvoir surveiller nos eux), ne pas nous rendre dans un centre commercial (dont la boulangerie non cachère émet des odeurs alléchantes et si tentantes)…
Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Ne jamais désespérer!

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.


Après qu’un incendie ait détruit un nombre important de maisons dans la ville de Breslev, Rav Nathan remarqua qu’un des propriétaires était entrain d’examiner les ruines de sa maison, dans le but de récupérer quelques-unes de ses possessions. Rav Nathan utilisait cette image comme leçon pour apprendre la façon dont nous devons percevoir nos montées et nos descentes spirituelles. “Vous avez vu? Malgré le fait que sa maison ait été détruite, [cet homme] n’avait pas perdu espoir de la reconstruire. Il en va de même avec notre vie spirituelle. Peu importe si nous sommes tombés très bas, nous ne devons jamais perdre espoir. Plutôt, nous devons chercher n’importe quel aspect positif [et utiliser ceux qu’on trouve pour s’en servir pour reconstruire] et ne jamais désespérer.”

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Le monde sera-t-il différent après la venue du Machia’h ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Les gens pensent que lorsque le Messie viendra, le monde sera différent. Ce n’est pas vrai. Il restera le même, seulement tout le monde aura honte de la folie de sa conduite, chacun selon ses actions.

[…] Les gens croient que lorsque le Messie viendra, la mort disparaîtra. Il n’en est rien et le Messie lui aussi mourra.

 

Rabénou – Ch.71 Le Messie

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.