Hitbodedouth

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Connue aussi sous le nom de « méditation juive ». C’est en quelque sorte la version originale de la prière avant que ne soit institués le siddour et la prière formelle. L’hitbodedouth n’a en aucun cas vocation à remplacer la prière mais permet de formaliser ses demandes, confessions, etc. à D.ieu de manière intime et personnelle.

Extraits choisis de l’article de Breslev.co.il  mentionnant les sources.

  • “Prière privée et isolée faite dans notre langue natale.”
  • “Doit être faite en plus des prières formelles.”
  • “Pendant l’Hitbodedouth nous parlons à D-ieu ; nous Lui demandons ce dont nous avons besoin, nous confessons nos erreurs et nous Le remercions pour tout ce qu’Il a fait pour nous.”
  • “La véritable hitbodedouth est faite dans l’intensité de la nuit, à une heure où tout le monde est libre de son dur travail dans le monde matériel.”
  • “Même s’il est préférable de trouver un lieu isolé afin de répandre son coeur devant D-ieu, hitbodedouth peut être fait dans n’importe quel endroit: dans la cuisine, tandis que nous sommes allongés sur notre lit [comme le Roi David], assis sur le canapé de notre salon…”
  • “Une personne doit faire son Hitbodedouth d’une façon simple, directe, comme si elle discutait avec un ami proche. Lorsque nous parlons à un ami proche, la conversation passe naturellement d’un sujet à un autre.”
  • “Une partie de la grandeur de D-ieu réside dans le fait que rien n’est trop petit pour Lui. Par conséquent, parlez-Lui de tout ce que vous désirez: vos problèmes personnels, vos problèmes de famille, de votre belle-mère, des difficultés que vous avez à élever vos enfants, à joindre les deux bouts en fin de mois, à croître spirituellement, à prendre les décisions importantes dans votre vie, à faire hitbodedouth…”

Avant de commencer hitbodedouth, il est suggéré de réciter une courte prière d’introduction afin de renforcer sa concentration

Par le présent acte, je me lie grâce à l’hitbodedouth et grâce à la confession de mes péchés à tous les vrais tsadiqim de cette génération et à tous les vrais tsadiqim qui ont disparus, “les saints qui sont dans la terre”, et particulièrement au “torrent jaillissant, la source de sagesse”, Rabbi Na’hman fils de Feiga que son mérite nous protège ainsi que tout Israël, Amen.

Autres articles sur le même sujet:

7 conseils pour faciliter l’Hitbodedouth

Hitbodedouth Express

Quand, comment, pourquoi parler avec Ha.Chem ?

Confession, Psy ou Hitbodedouth ?

La méditation Juive selon Rabbi NaHman

 

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

2 commentaires

  1. Pingback: [Livre] Le Jardin de la Paix - Rav Arush - La Quotidienne Breslev

  2. Bonjour, je voudrais vous faire part du blog que j’ai mis en place concernant l’hitbodedouth et dont le contenu a l’air d’être apprécié par les visiteurs. Il s’agit de : http://hitbodedouth.canalblog.com/
    Vous y trouverez des reflexions et inspirations sur ce thème, accompagné de photos d’Eretz Israël ou d’ailleurs. Si cela vous intéresse, vous pouvez l’indiquer comme lien sur votre site qui est très intéressant.

    Breslevement vôtre !

Laisser un commentaire