[Livre] Le pont très étroit – Guide pratique Breslev

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Le pont très étroit (Couverture)

Le pont très étroit (Couverture)

Guide pratique des enseignements de Rabbi Na’hman de Breslev – Rav Haim Kramer – 504 pages

Titre original: Narrow Bridge en anglais éditée en 1993 par BRI (Breslov Research Institute www.Breslov.org)

Traduit en français par S. Tolédano, A. Dimermanas, M. Sultan

 

Les +

  • Une très bonne traduction
  • Un contenu accessible et très bien référencé
  • L’accent est vraiment mis sur le pratique pour baal téchouva ou l’intéressé.

20 chapitres pouvant être lus dans le désordre répondant à la grande majorité des questions sur la Hassidout Breslev. Pour être plus précis sur ce qu’est être un Juif en suivant les enseignements de Rabbi Na’hman. J’ai personnellement trouvé beaucoup de pistes à suivre dans ma recherche spirituelle. J’ai prévu une relecture dans le courant de l’année pour mieux intégrer certains principes.

Les principaux chapitres sont les suivants:

  • Simplicité: où du bon usage du zèle dans sa pratique du judaïsme.
  • La joie: le contraire du désespoir et de la dépression, rapport avec la confiance en D.ieu et à l’éducation des enfants.
  • la Foi: définition, les différents niveaux, la simplicité.
  • L’étude de la Torah: Comment étudier, Quoi étudier, avec Qui ? Rapport avec la prière.
  • La prière: Elément central, le quotidien, Tikoun ‘Hatsot, les Psaumes, Likouté Tefiloth
  • Hitbodedouth: Quand ? Pour quoi ? Comment ? Le soupir.
  • Au foyer: Fondé sur la paix, les enfants, l’hospitalité.
  • Gagner sa vie (La parnassa): Faire quoi ? ne pas faire quoi ? Ne pas faire n’importe quoi.
  • La charité (la tsédaka): Ouvrir les portesCombien ? Quand ? Les priorités ? Le tsadik.
  • Les 7 chandelles: partie kabbalistique
  • Le Tsadik: Définition, S’attacher au Tsadik, Trouver le Tsadik qu’il faut suivre, le Tsadik aujourdh’ui ?
  • Roch Hachannah: Définition, le kibboutz, Ouman.
  • Eretz Israel: le pélerinage de Rabbi Na’hman, Breslev aujourd’hui.

Note: Breslev n’est pas, contrairement au mouvement Habad, un rite à suivre. On peut être d’origine marocaine, polonaise, française et continuer à suivre ses traditions.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.