Qu’est ce qui vous empêche de prier VRAIMENT ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Prendre conscience des obstacles auxquels nous sommes confrontés à la prière sincère est une première étape.
Dans le Likouté Moharan II, Leçon 1, Rabbi Nahman révèle trois obstacles fondamentaux qui empêchent notre capacité à se connecter à Dieu par la prière, et ils sont chacun enraciné dans des 'Midot rahot' , les traits de caractères négatifs.

La Haine

« Ne méprisez personne. » (Pirké Avot 4: 3). Lorsque nous considérons les autres comme inférieurs, lorsque nous n’aimons pas, avons un mauvais ressentiment ou méprisons une autre personne, notre capacité de prier est gravement endommagé. Il nous manque la capacité à reconnaître ‘Tselem Elokim’, la forme divine des autres personnes. Par conséquent, nous ne sommes pas en mesure de reconnaître la nature précieuse de notre propre âme non plus.

Foi (Emuna) Incomplète

Lorsque nous avons une Emouna (foi) incomplète et sommes remplis de doutes qui nous empêchent de vraiment croire que Dieu écoute nos prières, nous sommes incapables de prier sans réserve. Rabbi NaHman nous dit que cette foi incomplète est tachée d’idolâtrie. Il nous dit aussi que « Une mesure de la bonté de Dieu est l’importance qu’Il donne à chaque individu. » Vous êtes important pour Lui et Il écoute, désire vos prières. La foi et la croyance sont composants essentiels de la prière.

Ne pas Valoriser le Spirituel

La promiscuité sexuelle et l’immoralité (qui peut conduire à des sentiments de dépression, de dévalorisation, et l’éloignement de notre être spirituel) peuvent mettre la prière hors de notre portée. En considérant notre corps et nos désirs corporels comme les forces dominantes dans nos vies, et en regardant les autres comme des êtres physiques d’abord et êtres spirituels en second (voire pas du tout), nous arrêtons net le chemin de la croissance spirituelle.

Mais la bonne nouvelle, c'est que même si ces obstacles (ou d'autres)  à la prière sont présents, il n'est jamais trop tard pour se rapprocher de Dieu.Vous pouvez parler/prier Dieu de tout, et demander son aide pour tout, y compris vos difficultés avec la prière elle-même.

Hidbodedut

Parlez à Ha’chem dans vos propres mots (Hidbodedut), sur les difficultés que vous rencontrez avec la prière, et demandez-lui de vous aider. Dites-lui que vous êtes ouvert au changement et à la croissance spirituelle.
Demandez à Ha’chem de vous aider à reconnaître le ‘Tselem Elokim’ de votre voisin bruyant; de reconnaître sa main dans les moments de votre vie; pour vous aider à voir plus spirituel que le physique et matérielle, etc… Vous pouvez parler/prier D’ieu de tout, et demander son aide pour tout, y compris vos difficultés avec la prière elle-même.

Traduction et adaptation libre de: http://www.breslov.org/what-stops-you-from-really-praying/

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire