Redémarrer à Pourim ou à Pessah ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Rabbi NaHman enseigne que, bien qu’à l’origine, tous les «Renouveaux» – les énergies qui donnent vie à tous les efforts supplémentaires dans le service d’Hachem – provenaient de Pessah, maintenant tous les recommencements sont de Pourim.

Le message de Pourim est que D.ieu intervient pour nous aider même si nous nous sentons vraiment éloignés de lui par des actions négatives. C’est justement dans ces moments que nous bénéficions de protection et d’assistance puissantes pour sortir du marasme et revenir dans le droit chemin.

Rabbi NaHman enseigne que l’oubli est nécessaire si vous voulez servir D.ieu. Si nous retenions chacun de nos défauts et échecs tout le temps, nous aurions vraiment du mal à se sentir heureux. Donc, l’oubli est le cadeau qui nous permet d’agir comme si nous venions juste d’être créé et sans passé. La fraîcheur et la joie que cela apporte est la meilleure façon de se préparer à Pessah, pour le nouveau début de notre libération.

Avant Pessa’h, nous enlevons le Hamets de nos maisons – la nature spirituelle du Hamets est la négativité qui se renforce quand nous ressassons nos défauts jusqu’à ce qu’ils ‘fermentent’. Pourim appuie sur le bouton de redémarrage de telle sorte que nous pouvons abandonner les pensées du passé qui polluent notre présent.

 

Librement traduit de http://www.breslov.org/purim-reboot/

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire