Et si on dansait vraiment cette année à SimHa Torah ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Citation du Rambam (fin des lois de Soucca):

« La joie qu’un homme doit éveiller en son cœur en accomplissant une Mitsva, ainsi que l’amour pour son créateur, sont des composantes essentielles de la Avodat Hashem [le service divin]. Quiconque se prive de cette joie est déplorable, comme le dit le verset [au sujet des malédictions]: ‘Parce que tu n’as pas servi Hashem ton Dieu avec joie et exaltation…’ Celui qui se considère trop distingué pour exprimer son ardeur pour Hashem en public est un fauteur et un sot. Le roi Shlomo dit à son sujet: ‘Ne cherche pas la gloire devant le Roi!’ Tandis que celui qui passe outre son rang pour laisser libre cours à son exaltation est honorable, car il aime Hashem de tout son cœur. Ainsi, le roi David dit: ‘Et je m’humilierai volontiers davantage et me ferai petit à mes propres yeux’. Il n’y a de plus grande distinction que de s’exalter devant Hashem, comme il est dit: ‘Le roi David sautait et dansait devant Hashem’. »

Vu dans dans le numéro Special Souccot de l’excellent 5 Minutes Eternelles

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire