Es-tu un « retardataire » ?

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.
Rabbi NaHman nous a enseigné:
« Saches qu’il existe un certain arbre avec des feuilles qui y poussent. Chaque bourgeon met une centaine d’année à se développer. On peut supposer qu’en cent ans, cet arbre subira des hauts et des bas. Mais à l’issue de ces cent ans, l’arbre éclate en fleurs comme un canon. Le parallèle est évident… »
Même si Rabbi NaHman parle d’une plante qui existe vraiment, il voulait mettre l’accent sur cette histoire comme une parabole (comme ses contes…). Certains plantes mettent le temps d’une vie humaine pour fleurir (oui, cela existe comme par exemple certaines variétés de bambou), mais quand ces bourgeons éclosent… wow.
Peut-être que je suis aussi un « retardataire » ? Peut être qu’en faisant mon introspection je sens, qu’après toutes ces années, je n’ai pas été jusqu’à où j’aurais du être ? Rabbi NaHman dit « Reste accroché… tu n’es pas encore fini. Et si tu tiens bon, que tu passes tes hauts et tes bas, tu finiras par éclore. »
Prière inspirée de cet enseignement: 
Toute Ta création a un message à me délivrer pour m’aider à me rapprocher de Toi.
Aide-moi s’il-Te-plait à me rappeler de cet arbre qui « subit ce qu’il doit subir » tout au long de sa longue vie.
Qui tient bon jusqu’a ce qu’il éclate en fleurs.
Aide-moi à voir que cette arbre, c’est moi.

Traduction libre autorisée d’un article de breslov.org.

Partagez! C'est pour bon pour la Néchama.

Laisser un commentaire